Le Misanthrope

Molière / Louise Vignaud

Théâtre

À 30 ans à peine Louise Vignaud a déjà tout d’une grande. Diplomée de l’École Nationale Supérieure de Paris et de l’Ensatt à Lyon, elle dirige depuis peu le Théâtre des Clochards Célestes à Lyon. Son CV en dit long sur un parcours brillant qui n’en finit pas de s’étoffer et qui l’amène à fréquenter les plus grandes maisons (Comédie Française, TNP de Villeurbanne).

En tant qu’artiste associée du TNP de Villeurbanne, ayant rejoint cette année le cercle de formation et de transmission initié par Christian Schiaretti, la jeune metteuse en scène ne déroge pas à la tradition en se confrontant à un grand texte du répertoire classique dont elle livre ici une version sous tension, pleine de virulence et de désespoir.

Les comédiens, tous épatants dans l’énergie et la maîtrise de la langue en alexandrins, se jettent un à un dans l’arène transformée en machine de pouvoir faite de luttes et d’hypocrisie. Nous assistons à la mise à mort d’un homme, Alceste, qui veut changer le monde et qui se retrouve pris au piège d’un appareil social et politique plus fort que lui.

On réalise, dans l’adaptation à la fois fidèle et moderne de Louise Vignaud, que cette pièce, sans doute la plus subversive de Molière, résonne encore fortement dans nos sociétés contemporaines. Un misanthrope pas si classique…